Ambiance-huiles_800x800px

Les Huiles Essentielles

Les huiles essentielles offrent une panoplie curative et protectrice grâce aux propriétés toniques et anti-infectieuses de leurs molécules extraites lors de la distillation.Un trésor on ne peut plus naturel pour nous aider à passer cette période, pour certains, difficile et toussoteuse…

 

Quelles huiles essentielles choisir et comment les utiliser?
Très simples à utiliser, les huiles essentielles demandent pour certaines des précautions d’emploi ; dans cette trousse pour l’hiver aucune ne présente d’inconvénients particuliers.
Il faudra cependant veiller à ne pas les administrer aux femmes enceintes ni aux très jeunes enfants (moins de 6 ans).

L’huile essentielle de l’hiver pour les enfants est sans conteste Eucalyptus Radiata sans contre indication.Les huiles essentielles proposées dans ces mélanges peuvent aussi être utilisées seules ou à deux pour profiter de leurs synergies.

Utilisations pour les débutants

Commencer par l’application externe déjà très puissante et efficace, il suffit de mettre dans le creux de la main quelques gouttes pures, ou mélangées à une huile végétale, et d’appliquer sur le torse ou le long de la colonne vertébrale, ou encore sous la plante des pieds pour les plus jeunes.

Les huiles essentielles anti-virales :

Faire un mélange d’un tiers de chacune de ces huiles essentielles :

  • Huile Essentielle Ravintsara BIO (ou de Mandravasarotra)
  • Huile Essentielle Niaouli BIO
  • Huile Essentielle Eucalyptus

En prévention

3 gouttes pures deux fois par jour sans oublier les stimulants du système immunitaire et l’alimentation saine.

En protection

Quand le virus est présent dans l’entourage : 6 gouttes pures 2 fois par jour sur le thorax pendant toute la durée du risque.

Quand vous êtes atteints

6 gouttes pures 6 fois par jour sur le thorax pendant 3 jours en accompagnement du traitement de votre médecin et de stimulants immunitaires (vitamines, oligo-éléments, synergies de champignons…).

Lorsqu’on tousse

Si c’est gras (toux grasse):

  • 2 gouttes d’Huile Essentielle Thym vulgaire à linalol BIO,
  • 2 d’Huile Essentielle Mandravasarotra aussi appelé Saro,
  • 2 d’Huile Essentielle Origan à inflorescences compact :
    pures 4 fois par jour pendant 10 jours sur le thorax.

Si c’est sec :
2 gouttes d’Huile Essentielle Cyprès toujours vert BIO ,
Huile Essentielle Basilic Bio et Huile Essentielle Lavande
vraie pures sur le thorax ou selon le besoin dans
une cuillèr à café de miel, d’huile d’olive ou sur un morceau
de sucre de canne à avaler, à la demande.

Attention ces mélanges sont interdits pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Lorsqu’on a mal à la gorge

– 2 gouttes d’huile essentielle de citron dans une cuillère à café de miel.
ou
– 1 goutte d’ Huile Essentielle Origan à inflorescences compactes, d’Huile Essentielle Tea Tree et d’Huile Essentielle de Menthe Poivrée dans une cuillère à café de miel, d’huile d’olive ou sur un morceau de sucre de canne à avaler 4 fois par jour pendant 5 jours.
Attention ces mélanges sont interdits pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Lorsqu’on a le nez bouché

Faire un mélange d’un tiers de chacune de ces huiles essentielles :

  • Huile Essentielle Ravintsara
  • Huile Essentielle Niaouli
  • Huile Essentielle Eucalyptus radié
  • 4 fois par jour sur le thorax pendant 3 jours

En cas de sinusite

1 goutte d’Huile Essentielle Niaouli, d’Huile Essentielle Tea Tree , d’Huile Essentielle de Menthe Poivrée et d’Huile Essentielle Ravintsara, pures 6 fois par jour sur les sinus, en évitant bien les yeux, pendant 4 jours.

Attention ces mélanges sont interdits pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Lorsqu’on a mal aux oreilles

1 goutte d’Huile Essentielle Eucalyptus radié BIO, d’Huile Essentielle Tea Tree et d’Huile Essentielle Lavande Vraie 4 fois par jour en onctions péri auriculaires.

Attention ces mélanges sont interdits pour les femmes enceintes ou allaitantes.

En diffusion pour assainir l’air et stimuler son système immunitaire : :

Nous vous proposons des mélanges tout à fait étudiés : 10 à 15 gouttes dans un diffuseur, la diffusion ne doit pas excéder 15 à 20 mn et peut être renouvelée 4 à 5 fois dans la journée.
Diffusion « stimulant immunitaire » ou Huile Essentielle de Citron et Ravintsara à part égales dans un diffuseur.

Les jours de grande tristesse :

Car en médecine chinoise, on dit qu’en chassant la tristesse, on soulage ses poumons…
1 goutte d’Huile Essentielle Camomille noble, d’Huile Essentielle Mandarinier et d’Huile Essentielle d’Orange Douce, 3 fois par jour sur le plexus solaire.

En résumé, pour l’hiver vous avez besoin de :

  • Huile Essentielle Ravintsara BIO
  • Huile Essentielle Niaouli BIO
  • Huile Essentielle Eucalyptus radié BIO
  • Huile Essentielle Thym vulgaire à linalol BIO
  • Huile Essentielle Mandravasarotra ou Saro
  • Huile Essentielle inflorescences compactes
  • Huile Essentielle Cyprès toujours vert BIO
  • Huile Essentielle Basilic
  • Huile Essentielle Lavande Vraie
  • Huile Essentielle Tea Tree Bio
  • Huile Essentielle Menthe poivrée BIO
  • Huile Essentielle Orange Douce BIO
  • Huile Essengielle Citron Bio
@

D’un point de vue alimentaire :

Evitez les excès de laitage et de céréales à gluten٭, privilégiez celles avec très peu, voire sans, gluten٭٭ et semi complètes ou complètes ou encore les pommes de terre, carottes, bananes, châtaignes, légumineuses… alcalinisantes chères à notre équilibre acido-basique.
Bien sûr couvrez-vous, privilégiez les boissons chaudes de type : thés rouges et n’oubliez pas d’inviter vos amis car la vie sociale entraîne la joie et chasse les petits maux de l’hiver !

٭blé, avoine, seigle, épeautre, orge
٭٭riz, quinoa, millet, fonio, maïs, sarrazin, kamut

Et réveillez vos défenses naturelles !

L’approche naturopathique de la santé a pour objectif de renforcer notre terrain pour permettre au corps de résister naturellement aux potentielles agressions extérieures.
Veiller à la qualité de notre alimentation, de notre sommeil, gérer au mieux stress et émotions, autant de bonnes habitudes qui peuvent être complétées par des plantes pour soutenir notre physiologie naturelle.

Différents facteurs peuvent être mis en cause dans une baisse de l’immunité ;et notamment tout ce qui concourt à entraver la circulation fluide et naturelle de notre énergie vitale :

  • La fatigue (le sommeil est essentiel à des bonnes réponses immunitaires)
  • Le stress
  • L’alimentation (une alimentation rapide, prise devant l’ordinateur, la télévision
    donc sans conscience et faite d’aliments raffinés que
    notre corps ne peut donc utiliser que très peu est contraire
    au fonctionnement de notre barrière immunitaire)
  • La digestion : elle va de pair avec l’alimentation bien sûr car des organes
    essentiels comme les intestins et le foie surchargés
    par des aliments encrassants ne peuvent remplir
    leur rôle éliminateur et protecteur

La phytothérapie (thérapie par les plantes) est très utile et efficace, et la fongiothérapie (thérapie par les champignons) l’est tout autant, voire plus.
Les champignons sont les champions de l’immunité pour leur richesse en polysaccharides et leur composition ADN si proche de celle de nos cellules.

Aude Le Bas et Marie-Cécile Gauguin
Naturopathes, réflexologues
Conseillères en aromathérapie et Fleurs de Bach